English

Blog

Dernier article de blog :

EXPOZONE se joint à Extrn

Publié le 30 mars 2018 par Richard Chénier

Patrick Molla de EXPOZONE avec Richard Chénier de Extrn dans les ateliers de l'entreprise. L'entreprise dans le secteur Hull de [...]

Boudreault Ltee se joint a Extrn!

Publié le 10 mars 2018 par Richard Chénier

L'entreprise qui se spécialise dans la distribution d'emballage alimentaire et industriel produits d'entretient fait des soumissions et vends régulièrement aux [...]

COMMENT ÊTRE INVITÉ A SOUMISSIONNER PAR LE FÉDÉRAL POUR DES SERVICES PROFESSIONNELS

Publié le 14 juillet 2016 par Richard Chénier

    COMMENT ÊTRE INVITÉ A SOUMISSIONNER PAR LE FÉDÉRAL POUR DES SERVICES PROFESSIONNELS Le gouvernement du Canada utilise 3 [...]

Twitter

Plan triennal d’immobilisations : ayez une longueur d’avance sur vos concurrents

 Vous vous êtes surement déjà dit qu’il serait plus simple de préparer des soumissions si vous étiez au courant des opportunités à venir. Les départements d’approvisionnements sont par contre avares de commentaires et vous renseigneront très peu, surtout si vous n’avez pas déjà eu de contact avec eux (dans le cas d’un nouveau marché, par exemple). Il existe cependant un moyen très simple de prévoir les appels d’offres à venir dans l’année et souvent pour plusieurs années. C’est le programme triennal d’immobilisations, le PTI, que les municipalités ont l’obligation de produire à chaque année.

PTI

En général les PTI sont adoptés en même temps que les budgets annuels et sont même parfois inclus dans les budgets (en annexe).  Le PTI est un plan détaillé des dépenses d’immobilisations à venir pour les trois prochaines années. Vous y voyez donc les dépenses pour l’année courante, de même que celles qui viendront les années suivantes et les dépenses de plus long terme qui demandent un financement récurrent pendant plusieurs années. Il s’agit d’un document tout à fait public, vous avez donc le droit d’y avoir accès !

Plus encore, les PTI (qui sont tous chiffrés) vous permettent de connaître le budget prévisionnel pour chaque projet. Vous êtes donc en mesure de prévoir vos soumissions en fonction du budget estimé de l’acheteur, et ce, sur plusieurs années dans certains cas (pour les projets en plusieurs étapes par exemple).

Ayant en main toutes ces informations, vous pouvez alors  pousser votre recherche en entrant en contact avec le service d’approvisionnement de la municipalité, par exemple pour demander s’il n’y a pas de pré-selection, ou de pré-qualification nécessaire pour soumissionner. Vous pouvez aussi  tenter d’influencer le contenu de l’appel d’offre en discutant des spécifications techniques du projet à venir ou des méthodes qui pourraient servir à réaliser le projet. Bref, n’importe quoi qui pourrait vous avantager par rapport à la concurrence, que ce ne soit que des informations supplémentaires à la limite.

D’ailleurs, en ayant en main le PTI, vous pouvez maintenant savoir si un appel d’offres a été budgété. Il n’est pas rare qu’un organisme public lance un appel d’offre pour lequel il n’y a pas de budget, mais dont le simple but est d’avoir une idée des coûts d’un projet pour pouvoir le budgéter éventuellement.

Bref, les renseignements fournis par le PTI sont très utiles. Ils vous permettent d’avoir une idée précise des appels d’offres à venir et des budgets qui y sont rattachés. Cela vous confère donc une longueur d’avance très intéressante sur vos concurrents, mais aussi sur les acheteurs, puisque vous pouvez maintenant tenter de les influencer.

ATTENTION : Un nouveau PTI est adopté à toutes les années ! Soyez donc sur d’avoir le plus récent.

Pour plus de détails sur les PTI, visitez le site du MAMROT qui explique en détail les avantages du PTI.

À venir : comment trouver les programmes triennaux d’immobilisations

signature-4