English

Blog

Dernier article de blog :

EXPOZONE se joint à Extrn

Publié le 30 mars 2018 par Richard Chénier

Patrick Molla de EXPOZONE avec Richard Chénier de Extrn dans les ateliers de l'entreprise. L'entreprise dans le secteur Hull de [...]

Boudreault Ltee se joint a Extrn!

Publié le 10 mars 2018 par Richard Chénier

L'entreprise qui se spécialise dans la distribution d'emballage alimentaire et industriel produits d'entretient fait des soumissions et vends régulièrement aux [...]

COMMENT ÊTRE INVITÉ A SOUMISSIONNER PAR LE FÉDÉRAL POUR DES SERVICES PROFESSIONNELS

Publié le 14 juillet 2016 par Richard Chénier

    COMMENT ÊTRE INVITÉ A SOUMISSIONNER PAR LE FÉDÉRAL POUR DES SERVICES PROFESSIONNELS Le gouvernement du Canada utilise 3 [...]

Twitter

Libre-échange Canada-Europe : Ce que vous devez savoir

Nous en avons déjà parlé abondamment, le Canada et l’Union européenne sont sur le point de conclure un accord de libre-échange qui dépasse tout ce nous avons pu voir jusqu’à maintenant en matière d’ouverture des marchés. Comme nous l’avons mentionné ici, les marchés publics n’y font pas exceptions, ce qui risque d’affecter de plusieurs manières différentes l’octroi des contrats gouvernementaux. Voici quelques changements importants :

L'accord de libre-échange Canada-Europe sera signé d'ici quelques semaines.

Il y a tout d’abord la concurrence. En effet, une ouverture aussi large des marchés publics canadiens à la concurrence étrangère entraînera un forte hausse de la concurrence dans plusieurs secteurs de l’économie. Les spécialistes estiment d’ailleurs que la valeur des contrats gouvernementaux octroyés chutera d’environ 30 % (en se basant sur les expériences passées). Plusieurs entreprises canadiennes pourraient donc se retrouver non-compétitives vis-à-vis des nouveaux concurrents européens. Ces derniers sont souvent plus intégrés verticalement et donc bénéficient de plus d’économies d’échelles et de synergies. Une bonne préparation est donc requise. Si vous avez des ajustements à faire, c’est le moment idéal.

D’ailleurs, cette concurrence ne sera pas seulement plus forte pour les gros contrats. Les négociateurs européens souhaitent que les contrats d’une valeur de 200 000 $ et plus soient soumis à la concurrence étrangère. Cela veut donc dire que la concurrence sera aussi plus forte dans des secteurs de moindres valeurs. Il est donc important de demeurer compétitif même pour les plus petits contrats.

Nous avons aussi appris que le chapitre sur les marchés publics comportera une clause d’exception pour favoriser le développement régional. Autrement dit, les organismes publics et les différents paliers de gouvernements pourront décider d’exclure les entreprises étrangères pour un projet si celui-ci à une vocation de développement régional. Toutefois, les Européens affirment que cette clause est tellement balisée que bien peu de contrats pourront y être admissible (on note par exemple un maximum de 10 millions de dollars d’exceptions par organismes publics, par année).

Bref, soyez prêt ! L’augmentation de la concurrence est une bonne nouvelle pour le contribuable puisque cela diminue les prix, mais pour votre entreprise, cela peut avoir de graves conséquences. Néanmoins, s’il y a effectivement des conséquences pour votre entreprise, il y a aussi une foule de nouvelles opportunités qui s’offrent à vous. Nous en parlerons plus en détails dans un prochain article.

Dans ce contexte, Solutions Antenne représente un service à valeur ajoutée qui vous permet d’être constamment à l’affut des opportunités sur les marchés publics canadiens. Nous pouvons aussi vous fournir une foule de conseils et d’aides très utiles pour maximiser vos chances d’obtenir des contrats gouvernementaux. Demandez une estimation gratuite de nos services, vous ne serez pas déçu !

 

signature-4